C’était un lag et personne ne vous a cru ?

Voici toutes les preuves qui vous innocenteront !

Mars 08, 2018

L’accès à Internet est quelque chose de sacré pour les gamers ! Et nous savons que beaucoup attendent encore la fibre, symbole de  saint Graal ! Qui n’a jamais sorti la bonne vieille excuse du lag ? Et si c’était vraiment la faute d’un autre ?!

Passer toute la nuit à faire une mise à jour qui n’aura pas abouti le lendemain, insister pour finalement avoir une déco en ranked. Ou encore le ping qui fait des siennes et là c’est le drame l’ennemi que vous alliez enfin vaincre se téléporte soudainement…

Autant de raisons d’être furieux contre son Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) !

 

Rappelons la panique totale qui s’est produite le 17 février à la Lyon e-sport 2018, interruptions, retards, annulations, lamentations des participants, perte de paquets…

A l’heure où nous recherchons et considérons l’importance de la fiabilité pour notre utilisation et d’autant plus en format compétitif e-sport, nous n’attendons simplement qu’un service à la hauteur des promesses faites. Les fournisseurs mobiles et internet plus particulièrement, semblent plus concentrés à augmenter leurs profits et parts de marchés au détriment de leurs services et donc leur clientèle.

Certains vont donc jusqu’à porter plainte pour lutter contre ce manque de professionnalisme et tenter de se défendre face aux géants de la communications electronique.

Lors de l’année 2017 SFR a obtenu de très loin et pour la deuxième année consécutive la palme de nombre de plaintes de leurs clients ! Interruptions de services, ventes dissimulées ou forcées ainsi que divers litiges de contrats et de facturations.

Pour mieux comprendre ce qu’il en est voici quelques extraits de l’étude menée par l’afutt (Association Française des utilisateurs de télécommunications) :

Volumes de plaintes enregistrées ces six dernières années :

Même si en 2017 la répartition des plaintes est exactement la même pour internet et le mobile, la part du nombre de plaintes concernant le secteur d’internet a considérablement augmenté et est majoritairement conflictuelle car elle correspond à seulement un quart des clients du domaine des Communications Electroniques (CE). Les plaintes concernant les services mobiles ont diminué à partir de 2012 ce qui coïncide avec l’entrée de Free sur ce marché et accentue la proportion de l’important nombre de dépositions du secteur d’internet par rapport à celui du mobile.

 

 

 

Comme SFR est majoritaire en terme du nombre de litiges et les FAI sont les plus touchés on s’attend donc à voir en toute logique SFR refaire surface dans cette catégorie…

Et effectivement SFR est bien le FAI le plus litigieux et de très loin avec 60.5% de la répartition des plaintes !

Et là on rigole ! (mais jaune)  Car on voit qu’effectivement le domaine de plainte le plus représenté du secteur internet concerne l’interruption de service ! Et voilà votre nouvelle excuse pour vos prochaines games est toute faite et pour peu que vous soyez chez SFR vous pourrez la réutiliser autant de fois que vous le souhaitez !

 

                                                                                                                                                           

 

 

L’équipe E-sport France PC

 

 

 

 

Source et plus de détails sur : https://www.afutt.org/publications/observatoire-des-plaintes-et-insatisfactions-2017.pdf